Mont Blanc à ski 4810m

       Une fois parvenu au Dôme du Goûter, il vous reste encore à gravir les 500m de l’arête des Bosses pour parvenir au sommet du Mont Blanc, point de départ d’une fabuleuse descente de 2500m de dénivelé jusqu’au Plan de l’Aiguille (voir plus si vous poussez jusqu’à Chamonix !). Et pourquoi pas une descente côté italien ?

45 modifié

Arrivée au sommet du Mont Blanc

       Vous pourrez choisir entre :

Voie normale des Grands Mulets, cotation ski 3.2, E2

En skiant l’arête des Bosses, on rejoint l’itinéraire classique déjà décrit ici.

Face nord, Cotation ski 4.1, E3

Du sommet, on s’engage dans la face en descendant légèrement sur la droite vers les Petits Rochers Rouges. À leur niveau on oblique à gauche pour rejoindre le Grand Plateau et l’itinéraire classique.

47-Suite

Dans la face nord

 

Voie normale italienne par le col des Aiguilles Grises, cotation ski 4.2, E3

Descendre l’arête des Bosses jusqu’au col des Dômes d’où l’on s’oriente à l’ouest pour rejoindre le piton des Italiens. Descendre l’arête sud jusqu’au col des Aiguilles Grises. De là une pente est ramène sur le glacier du Dôme pour gagner le refuge Gonella, puis le glacier de Miage italien et le Val Veny.

Versant sud du col de Bionnassay, cotation ski 3.2, E2

Idem que pour l’itinéraire précédent, mais au piton des Italiens, suivre l’arête est qui ramène au col de Bionnassay. Gagner au sud le glacier de Bionnassay. Itinéraire qu’il est nécessaire de repérer car vers 3400-3500m le glacier est souvent barré par de larges crevasses parfois difficiles à franchir ou contourner. Les principales difficultés à ski se concentrent sur l’arête des Bosses.

       On ne détaille pas les multiples descentes de ski de pente raide, voir extrême, qu’offrent les versants est, sud et ouest du Mont Blanc : face sud-ouest de l’arête des Bosses, face ouest, arête de Peuterey, Grand Pilier d’Angle, Sentinelle Rouge, éperon de la Brenva… certains de ces itinéraires n’ayant eu que de très rares répétitions.

∼Retour∼