Dôme du Goûter à ski 4304m

       Au départ de Plan Glacier, il s’agit d’un objectif déjà ambitieux combinant alpinisme et ski à plus de 4000m, nécessitant d’être léger, rapide et furieux.

       Il vous faudra tout d’abord gagner le col de Miage, puis gravir l’aiguille de Bionnassay par son arête sud, arrivant ainsi au sommet du 1er 4000 de la journée. De-là, descendre la très esthétique arête est, pour rejoindre le col de Bionnassay puis le Piton des Italiens (2ème 4000) et la voie normale italienne d’accès au Mont Blanc. Moins d’une heure vous séparent du Dôme du Goûter, 3ème 4000 de la journée.

       De nombreuses possibilités de descentes s’offrent à vous :

Les Grands Mulets, cotation ski 3.2

La classique, via le Grand puis le Petit Plateau que l’on rejoint en descendant les pentes est du col des Dômes.

Arête nord du Dôme, cotation ski 4.1

Descendre la belle arête nord du Dôme (40°/150m), et rejoindre à son terme l’itinéraire des Grands Mulets juste en dessus du refuge du même nom.

Face ouest du Dôme, cotation ski 4.3, E3

Itinéraire où il faut slalomer entre et sous les séracs.

Éperon sud-est

Réalisé récemment.

Couloirs de l’aiguille du Goûter

Le couloir ouest (45°/700m, passages à 50°, cotation ski 5.2, E3), les couloirs sud-ouest jumeaux Castor et Pollux (50°/50m, 45°/600m, cotation ski 5.2, E3).

       Bon, on vient d’arriver au Dôme du Goûter, et on n’est pas fatigué. Alors pourquoi pas continuer, et monter un peu plus haut ?

∼Retour∼